Chaque fois que nous commençons quelque chose de nouveau, nous avons un certain sentiment d’inquiétude et d’incertitude de l’inconnu et dans la plupart des cas, il est complètement infondé et nous nous en rendons compte très rapidement. Parfois, ce n’est pas le cas mais une simple petite chose peut nous amener à avoir une première impression entièrement négative et peut-être même ne jamais vouloir essayer à nouveau cette activité ou ce passe-temps. Le yoga a tellement d’avantages pour la santé, tant sur le plan physique que spirituel, que ce serait une tragédie pour quiconque de ne pas essayer parce qu’ils ont fait une erreur évidente au début. Dans cet esprit, cet article aborde les 3 erreurs les plus courantes du nouveau Yogi, et comment s’assurer qu’elles ne vous arrivent pas.

Ne pas savoir ce que vous attendez du Yoga.

La réalité est qu’il existe de nombreux styles et formes de yoga différents et chacun a ses différentes attractions. Demandez-vous ce que vous attendez d’un cours de yoga en général et ce qui vous a attiré dans cette discipline, ensuite vous pouvez étudier un style qui s’adresse plus spécifiquement à cela. Vous aimerez peut-être établir des objectifs, qu’ils soient physiques, mentaux ou spirituels. Si c’est le cas, c’est une bonne idée de discuter avec l’instructeur de votre classe avant de commencer. Les instructeurs de yoga sont généralement très accessibles et heureux de parler de leur passion. Ils seront en mesure de vous parler de vos objectifs et vous permettront de savoir si vous êtes réaliste ou si vous visez trop haut ou trop bas. Assurez-vous que votre objectif pourra être réalisable avec le temps dont vous disposez pour cette activité qui deviendra vite un sport et loisir régulier.

Sauter les étapes.

Si vous décidez d’essayer cette discipline qu’est le yoga, le mieux est de faire comme beaucoup de personnes, vous engager dans un stage de 12 mois et avancer par étape. Ces classes sont généralement adaptées aux débutants et progressent d’un niveau à l’autre au fil des semaines. C’est classes sont un moyen fantastique d’apprendre le yoga et de devenir un bon yogi au final, Si vous optez pour cette méthode, il faut savoir que ces stages en général, se paie à l’avance dans l’entièreté, ce qui amène à devoir débourser une somme conséquente avant de commencer. Si vous voulez éviter cela,vous pouvez tout simplement rejoindre un cours de yoga débutant, si vous suivez ces cours pendant quelques semaines, vous constaterez une forte rotation des élèves à mesure que de nouvelles personnes se joindront à vous. Ces cours sont conçus pour vous donner une sensation très large pour les différents types de Yoga. Le niveau des étudiants dans la classe varie généralement beaucoup, donc vous pouvez vous attendre à ce que l’instructeur garde les classes assez adaptées à tous. L’autre avantage clé de faire cela est que les classes sont payantes juste quand vous participez au cours donc il n’y a pas de grandes dépenses financières, à vous alors de décidez du type et du style de yoga qui vous convient le mieux. Vous n’êtes également pas obligé d’assister à chaque classe. Avec les parcours les plus longs, vous pouvez prendre du retard rapidement si vous manquez une semaine ou deux d’affilée. Avec ce genre de classe, vous découvrirez que même si chaque classe est différente, le niveau reste assez bas pour répondre aux besoins des nouveaux arrivants.

Choisir le mauvais enseignant.

Traditionnellement, un Yogi devait être un apprenti auprès d’un gourou expérimenté pendant de nombreuses années avant de pouvoir enseigner la technique de yoga la plus simple. De nos jours, un cours de trois jours sur un long week-end est considéré comme suffisant par certaines personnes. Il y a une grande différence dans ce que vous allez accomplir en fonction des compétences et des capacités de la personne qui vous enseigne. Le yoga commence à apparaître régulièrement sur la liste des blessures sportives et une grande raison à cela est que les instructeurs n’ont pas appris la bonne méthode d’enseignement et cela peut être très dangereux. Un enseignant qualifié ne sera pas nécessairement fantastique et un enseignant non qualifié ne sera pas nécessairement mauvais – mais les chances sont quand même grandes que ce soit ainsi, donc c’est une bonne idée de vérifier les antécédents et les qualifications de vos instructeurs avant de commencer à étudier avec eux.