À l’heure actuelle, la mobilité prime sur la fidélité. Autrement dit, les jeunes actifs préfèrent changer régulièrement d’entreprise plutôt que de faire toute leur carrière dans la même société. Pourtant, il est possible de s’améliorer en restant au sein d’une même entreprise. L’essentiel est de ne pas être victime d’immobilisme. Pour gravir avec succès tous les échelons au sein d’une entreprise, la performance, la productivité et la compétence ne font pas tout. L’attitude compte également beaucoup.

Une conduite irréprochable

Faites du règlement intérieur de code de bonne conduite. En outre, respectez vos chefs et ayez de la considération pour vos collègues et les autres salariés qui, hiérarchiquement, sont en dessous de vous. Soyez courtois, polis, tolérant et ponctuel. Dans le même temps, assurez-vous d’être protégé en adhérant à un syndicat. Une conduite irréprochable signifie également que vos absentéisme est réduit au minimum. En fait, le peu d’absence que vous avez est lié à un cas de force majeure (vous tombez malade par exemple). L’idéal serait évidemment de ne jamais être absent.

Soyez organisé, serviable et dévoué

Même si vous ne faites pas partie des employés les plus compétents et les plus endurants de l’entreprise, sachez que vous pouvez avoir une performance correcte. Pour ce faire, soyez méthodique et organisé. Si vous prenez du temps pour faire une tâche, il suffit de la faire assez tôt. En outre, acceptez de rendre service. Le jour où vous aurez besoin d’un coup de main, vos collègues ne vous le refuseront pas.

Soyez courageux

Vous avez trop de travail ? Prenez votre courage à deux mains et continuez de travailler chez vous même en week-end. Le surplus de travail est généralement ponctuel et conjoncturel. Vous pouvez donc faire cet effort à ces moments-là. Ne manquez jamais d’enthousiasme ni de motivation vis-à-vis des activités de l’entreprise, qu’elles soient réalisées dans le cadre du travail ou en dehors. Dans le milieu professionnel, les personnes volontaires sont extrêmement appréciées. Enfin, n’hésitez pas à prendre des initiatives. Toutefois, prenez soin de toujours demander l’avis de vos collègues et de vos chefs avant de passer à l’acte. Cela ne signifie pas que vous n’êtes pas autonome. Cela signifie tout simplement que vous êtes respectueux des avis des autres.

Soyez franc

Il ne s’agit pas de dire à vos interlocuteurs tout ce que vous pensez d’eux. Il s’agit d’évoquer directement, dans des termes respectueux, ce que vous pensez de votre situation. Naturellement, vous devez argumenter vos propos. Si vous estimez que vous méritez une augmentation, parlez-en à votre supérieur hiérarchique, au lieu d’en parler à vos collègues tout en pestant contre l’entreprise. Si vous estimez que votre collaborateur n’est pas à la hauteur de ses responsabilités, parlez-en avec lui et trouvez une solution ensemble : aidez-le à s’améliorer. Dans le même temps, ne répondez jamais aux critiques et aux médisances. Et si vous pensez que les attaques contre vous vont trop loin, parlez-en directement à votre chef hiérarchique.