C’est la qualité qui doit primer dans un contenu web. Ce dernier doit aussi contenir des informations pertinentes. Différents critères sont à considérer pour ce faire. Connaître le profil du consommateur est essentiel pour que la rédaction soit optimale. Le site l’intéresse quand le contenu est captivant. Voilà pourquoi les fautes d’orthographe et de syntaxe sont à bannir. De bonnes images et un texte bien aéré constituent un plus qu’il est important de ne pas négliger. Un bon contenu web mis à jour régulièrement favorise une bonne position dans les moteurs de recherche.

Un contenu web de qualité pour un meilleur référencement

Une bonne visibilité sur le net et notamment sur Google dépend principalement de la qualité du contenu. Ce dernier doit être à la fois explicite et compréhensible. Ainsi, le titre doit être accrocheur et ni trop long, ni trop court. Une information bien hiérarchisée suscite toujours l’intérêt. Le nombre de mots, des textes variés et les termes employés comptent également dans le classement d’un site web. Contacter une agence de redaction web est la meilleure option à choisir pour ne pas avoir de mauvaise surprise après la création d’un site internet. Il faut travailler dur pendant au moins 6 mois pour arriver à un bon référencement. Un bon contenu fait l’objet de commentaires sur une longue durée. Il est aussi relayé sur les réseaux sociaux et autres canaux digitaux. Inciter les internautes à la visite, à la lecture et au partage des informations, tel est la raison d’être d’un  bon contenu.

Les nouveautés en matière de référencement pour 2018

Avec l’explosion des mobiles à l’instar des tablettes et des smartphones et donc de la navigation sur mobile, des contenus optimisés seront proposés sur ce support avec un déploiement de l’index mobile first. L’expérience client sera améliorée et le marketing de masse laissera peu à peu la place au marketing personnalisé.  Les commandes sont désormais faites en ligne. La vidéo sera un type de contenu privilégié dans les années à venir et rendront meilleure la visibilité sur le web. Les internautes solliciteront de plus en plus les réseaux par rapport aux moteurs de recherche pour entreprendre différentes recherches. Il est aussi conseillé de travailler soi-même son contenu pour  éviter les duplications, sources de pénalités, notamment en matière de référencement. A noter que 42% d’utilisateurs de Google ont recours à la recherche vocale pour des recherches sur mobiles, un taux qui n’est pas près de diminuer.