L’utilisation d’un détecteur de gaz est garante de la santé et la sécurité des travailleurs. Avant d’en choisir et d’en installer un, il faut néanmoins se poser les bonnes questions, car il s’agit d’un appareil complexe devant répondre à des exigences précises. Comment choisir le modèle qui convient ?

Évaluer les risques

Avant de choisir le bon détecteur de gaz, l’employeur doit d’abord procéder à une évaluation des risques. Cela a pour objectif de déterminer les éventuels dangers liés aux gaz, au manque d’oxygène et aux vapeurs. Si des gaz susceptibles de porter atteinte à la sécurité et à la santé des travailleurs sont détectés, il faudra, en premier lieu, mettre en place des mesures de réduction de risques.

Déterminer l’objectif premier

Quand un gaz ou des gaz sont détectés, il faut élaborer des mesures pour établir les rapports relatifs à la SST. Ces mesures peuvent prendre la forme de notification par alarme distante, la consignation, l’enregistrement des données qui s’y réfèrent, … Cette étape est indispensable pour faire respecter les réglementations en matière de protection des travailleurs et de signalement des dangers.

Identifier les gaz et leur origine

Cela doit se faire à travers l’évaluation des risques. Dans certains cas, il est possible de demander l’aide de fabricants de détecteurs pour être sûr de la nature du ou des gaz détectés. Il leur sera, ensuite, plus facile de vous orienter vers un détecteur mono gaz et détecteur multi gaz. Le premier est spécialisé dans la détection d’un seul type de gaz comme le monoxyde de carbone, tandis que le second pourra déterminer plusieurs types de gaz à la fois tels que le butane, le propane, le méthane, …

Une fois les gaz détectés, il faut découvrir d’où ils viennent pour déterminer les bons emplacements pour les détecteurs de gaz.

Étudier les facteurs environnementaux

Certains facteurs environnementaux influent, parfois de manière négative, sur la fiabilité et la précision des détecteurs de gaz. On peut notamment citer le taux d’humidité, la température, la pression, … Pour déterminer un système performant, il faudra en tenir compte.

Choisir le modèle approprié

Distinguer un détecteur mono gaz d’un modèle multi gaz ne suffit pas pour faire le bon choix. Il vous faudra également choisir le modèle en fonction du secteur d’activités. Le détecteur approprié pour un chantier BTP ne sera, par exemple, pas le même pour une industrie agroalimentaire ou pharmaceutique.
Il faudra également déterminer si vous avez besoin d’un détecteur portable ou d’un détecteur fixe. Le modèle portable vous aidera à détecter la présence de gaz et son taux dans un lieu spécifique à un moment précis tandis que le modèle fixe veille, à tout moment, à s’assurer qu’il n’y ait aucune fuite de gaz dans un lieu précis.
Dans les deux cas, sachez qu’un détecteur de gaz a pour mission de détecter la présence de gaz, d’en mesurer le taux et d’alerter les personnes présentes lorsque le taux déterminé a dépassé le seuil admis.