Un patient a l’obligation de choisir un médecin traitant s’il veut appliquer le parcours de soins coordonnés. Voici quelques conseils utiles pour le choix, la déclaration ou, éventuellement, le changement de votre médecin.

Médecin traitant, pourquoi devez-vous en choisir un ?  

Suivant la législation régissant l’assurance santé, dans le cadre du parcours de soins coordonnés, tout assuré social a l’obligation de désigner un médecin traitant. Ce dernier se chargera de son suivi médical s’il est âgé de plus de 16 ans.

Le médecin traitant assure la coordination du parcours de soin de l’assuré. Pour cela, il est tenu de garantir une prévention personnalisée, d’orienter le patient vers un spécialiste si cela s’avère être indispensable. Il a également pour mission de tenir un dossier médical à jour de l’assuré. C’est le cas notamment des praticiens exerçant au centre de santé à Boulogne Billancourt.

Choix du médecin traitant : une grande latitude pour l’assuré   

Le choix de ce dernier relève de la discrétion totale du patient tant que la désignation est nominative. Cette décision peut porter sur un spécialiste, un urgentiste ou un généraliste. Toutefois, un médecin a la possibilité de refuser votre sollicitation.

Déclaration du médecin traitant : que faut-il savoir ?

La déclaration de médecin traitant s’effectue par le biais du formulaire n°S3704, à remplir avec le praticien sélectionné, puis à renvoyer à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Attention, c’est le nom du praticien qui doit figurer dans la déclaration de médecin traitant, et non celui du cabinet ou du centre de santé.

La déclaration peut aussi se faire en ligne, en accédant à l’Espace pro du praticien et en ayant une carte Vitale. Le changement de médecin traitant s’effectue suivant la même procédure.

Est-il vraiment possible pour l’assuré social de changer de médecin traitant ? 

L’assuré social est libre de changer de médecin traitant comme bon lui semble et il peut ne pas informer le précédent médecin traitant. Le changement de médecin traitant peut être décidé à tout moment, sans avoir à vous justifier.

La relation entre le choix du praticien et la mutuelle santé

Le versement de la part de l’Assurance Maladie, dans le cadre du remboursement, ainsi que la mutuelle santé dépendent entièrement de la déclaration du médecin traitant. Si cette dernière n’est pas effectuée, la prise en charge de la majoration du ticket modérateur est impossible.

Dans tous les cas, veillez à ce que le parcours de soins soit respecté.