Un simple constat sur l’épaisseur des murs ou un coup d’œil sur la facture de chauffage suffisent souvent pour se rendre compte qu’une meilleure isolation peut être envisagée sur le bâtiment. Pour le confort des habitants, plusieurs solutions sont possibles pour isoler le logement. Zoom sur quelques conseils pour effectuer les travaux d’isolation.

Diagnostic thermique, étape préalable à l’isolation d’un bâtiment

Première étape indispensable pour renforcer l’isolation thermique d’une maison : identifier les points de faiblesse thermique pour chercher à lutter contre ces derniers. Les déperditions de chaleur au niveau des portes et fenêtres sont bien connues mais sont souvent complétées par une isolation des murs ou des réseaux peu performante. A noter que de nombreuses aides sont accordés aux propriétaires qui souhaitent renforcer l’isolation de leur bâtiment. Ces aides accordées par des organismes tels que l’Anah (agence nationale de l’habitat) permettent de favoriser la rénovation énergétique du bâti.

Isoler les murs et le sol : les solutions les plus classiques

Pour faire face aux déperditions issues des ouvertures, il convient de remplacer les simples vitrages par des fenêtres double vitrage voire du double vitrage renforcé. Au niveau des murs, l’isolation par l’intérieur est simple : il suffit de coller des panneaux d’isolant polystyrène, laine de verre, etc.) recouvert ensuite par des plaques en plâtre. Outre les murs, il est possible de procéder par une isolation au sol. En installant une dalle flottante qui laissera une partie aérée au dessus de la première plaque, les calories seront retenues. Il ne restera plus qu’à choisir un nouveau revêtement pour sublimer l’intérieur mieux isoler ! Bien évidemment, une isolation par l’extérieur est possible mais il convient d’être vigilant qu’en à la réduction de la surface intérieure. Pour éviter cela, l’une des solutions consiste à placer plusieurs couches d’isolant directement sur la façade puis repeindre celle-ci. Plus complexe mais aussi plus efficace, des plaques d’isolants peuvent être placées sur la façade également. L’ensemble pourra être recouvert d’un bardage qui donnera une qualité esthétique particulière à l’habitation.

Le calorifugeage, moins connu mais efficace


Autre solution qui peut permettre de réduire de plus de 10% la facture énergétique d’un bâtiment : le calorifugeage ou l’isolation des tuyaux de chauffage et d’eau chaude sanitaire. En isolant avec des manchons les canalisations situées dans des endroits frais (garage, cave, parking, etc.), cette opération assure une isolation renforcée. Le système peut aussi bénéficier à un réservoir ou une citerne. Efficace rapidement, le calorifugeage est probablement le mode d’isolation le moins lourd. En plus de réduire les déperditions de chaleur du bâtiment, la méthode permet d’éviter le gel et lutter contre la légionellose dont le développement est freiné par les eaux chaudes.

 

En conclusion, les travaux d’isolation permettent non seulement d’améliorer votre confort thermique mais ils permettent également de valoriser votre bien notamment en cas de vente. Que d’avantages à entreprendre des travaux de rénovation.