Les couples français sont de plus en plus nombreux à divorcer. Chaque année, plus de 100 000 divorces sont prononcés par les tribunaux de Grande Instance en France. Les causes d’une telle décision sont nombreuses. En fonction de celles-ci, le couple peut engager divers types de divorce. Dans quel cas la présence d’un avocat est-elle obligatoire ?

Le rôle d’un avocat lors d’un divorce consenti

Si les époux se mettent d’accord sur tous les points : garde des enfants, pension alimentaire, prestation compensatoire, partage des biens… Ils peuvent entamer un divorce par consentement mutuel. C’est le type de divorce le plus rapide et le moins coûteux. Toutefois, bien que les époux soient en théorie d’accord sur la rupture du lien conjugal, ils doivent tout de même faire appel à un avocat. Puisqu’il n’y a aucun point de discorde, le couple peut être représenté par un seul avocat. Ce dernier rédige la demande et la convention de divorce. Il dépose ensuite ces documents au Tribunal de Grande Instance. Après la validation du divorce, il transcrit le jugement dans les actes d’état civil des époux.

Se faire assister par un bon avocat lors d’un divorce contentieux

Il existe trois autres types de divorces, autres que le divorce consenti : le divorce sur acceptation du principe de la rupture du mariage, divorce pour faute et divorce pour altération définitive du lien conjugal. Ces autres types de divorce sont des divorces contentieux et impliquent des désaccords entre les époux. Pour réussir son divorce contentieux, le choix d’un bon avocat est essentiel. Faites-vous assister par un avocat qui s’est forgé une grande expérience dans ce domaine. Inutile de chercher un avocat dans une autre ville qui sera par la suite difficilement joignable. Si vous habitez par exemple à Rennes, choisissez un bon avocat de divorce à Rennes. Votre avocat défend votre intérêt et anticipe pour vous la gestion de cette séparation en tenant compte de la garde des enfants, le domicile conjugal, le partage des biens, la pension, etc. Il est à noter que contrairement au divorce amiable, le divorce contentieux est plus fastidieux, plus long et donc plus coûteux. Comptez environ 1200 à 2500 euros par époux. Votre avocat doit vous détailler les honoraires qui seront pratiqués ainsi que le mode de paiement lors du premier rendez-vous. Jugez aussi par vous-même lors de cette première consultation s’il est bien attentif, s’il vous explique les enjeux du divorce. Prenez donc votre temps pour bien choisir votre avocat. S’il ne vous inspire pas confiance, changez d’avocat !