En termes simples, la vralgie cervico brachiale peut être décrite comme une douleur au cou s’étendant au bras en raison de la compression des racines nerveuses dans la moelle épinière cervicale. La moelle épinière cervicale est la section de la colonne vertébrale composée des sept premières vertèbres et de ses disques intervertébraux associés ainsi que la moelle épinière que les vertèbres protègent; c’est la zone que nous appelons le cou. «Cervico brachial» signifie littéralement se rapportant au cou et au bras, tandis que «névralgie brachiale» se réfère généralement à la douleur associée à une lésion du plexus brachial. Un plexus est le nom d’un groupe de fibres nerveuses et le plexus brachial court de la colonne vertébrale, à travers le cou, l’aisselle ou sous les bras, et dans le bras. Parce que tous les nerfs qui contrôlent le bras proviennent du plexus brachial, un problème avec le plexus pourrait conduire à une déficience sévère.

 

Facteurs de risque et causes de la névralgie cervico brachiale

 

La vralgie cervico brachiale peut être héréditaire ou acquise. La douleur est généralement causée par l’endommagement d’un nerf ou la compression du plexus brachial à la suite d’une blessure. La recherche a montré que ceux qui souffrent de dépression ou d’anxiété sont plus susceptible de développer une vralgie cervico brachiale. De nombreuses études indiquent également une association entre le trouble et la tendinite du membre supérieur. Il n’est pas rare de voir une algodystrophie de l’épaule dans les mêmes cas que la névralgie cervico brachiale. Dans de rares cas, le trouble est causé par une formation de boucle d’artère vertébrale.

 

Les symptômes de la névralgie cervico brachiale

 

La «névralgie» décrit en fait le type de douleur qui est commun avec le trouble. C’est un terme fourre-tout qui décrit une sensation de brûlure, une douleur lancinante, des chocs électriques et une sensation de picotement qui coexistent. Cette douleur cervico brachiale est généralement brève mais sévère.

Cette douleur peut provenir de l’épaule ou du cou dont les mouvements des muscles sont justement contrôlés par le nerf d’Arnold. En outre, il peut y avoir une faiblesse musculaire dans le bras, une perte de sensation allant du bras au cou, et une douleur plus intense la nuit. Si elle n’est pas traitée, ces symptômes peuvent durer plus d’un an. Il est donc préférable de consulter un médecin si ces symptômes durent plus de quelques jours.

 

Diagnostic et traitement de la névralgie cervico brachiale

 

Votre médecin pourra établir un diagnostic en fonction de vos antécédents médicaux, d’une description de vos symptômes et d’un examen physique. Le médecin peut également demander une IRM ou un scanner, ce qui peut confirmer la compression des racines nerveuses au niveau de la moelle épinière. En cas d’urgence, vous pouvez aussi faire un appel urgence ostéopathe à domicile.

Le traitement de la névralgie cervico brachiale dépendra de la gravité du problème. Pour les cas moins graves, il peut être question de gestion de la douleur avec des médicaments anti-inflammatoires ou antidouleur jusqu’à ce que la douleur commence à s’atténuer.

 

D’autres thérapies conservatrices qui ont eu de bons résultats comprennent la thérapie chiropratique et les séances de physiothérapie planifiées. Les cas les plus graves peuvent nécessiter une décompression chirurgicale afin de soulager la pression et commencer à guérir.