Les cheveux sont les traits physiques qu’on remarque premièrement chez une personne. La perte de cheveux peut donc être une expérience pénible, ce qui est un cas très fréquent chez de nombreuses personnes. Elle peut être liée à une condition médicale ou génétique. Cela ne veut pas dire pour autant que vous ne pouvez rien faire pour réduire la perte, ou bien les faire repousser.

Une alimentation saine

Environs 95% de perte de cheveux sont généralement génétiques, mais d’autres facteurs tels que la nutrition, la déficience hormonale et le stress émotionnel peuvent aussi en être la cause. La première solution à tout est une alimentation saine. Pour limiter la pelade nerveuse, préférez un régime alimentaire composé de protéines maigres, comme le poisson, le poulet, les œufs et les amandes. Autant que possible, évitez les produits alimentaires trop gras, ce qui peut augmenter le niveau de testostérone chez les hommes et peut entrainer la perte de cheveux.

La réduction des stress

Le stress est aussi une véritable source de perte de cheveux. Cela peut durer entre 6 à 12 semaines ou voire plus s’il n’est pas traité. Les femmes sont beaucoup plus affectées par cette pelade nerveuse par rapport aux hommes. Le stress au travail, les problèmes émotionnels et financiers, une maladie grave ou la mort d’un être cher peuvent en être la raison. Pour réduire le stress autant que possible, un exercice de méditation ou de la massothérapie est une excellente solution.

Le mode de coiffure

Le style de coiffure peut également être un atout, ou au contraire, un facteur qui favorise la perte de cheveux. Le mieux que vous puissiez, évitez de porter vos cheveux dans certains styles, tels que les nattes, les tresses ou bien les bigoudis trop serrés qui peuvent entrainer la perte de cheveux. Plus les cheveux sont moins attachés, plus ils repoussent naturellement et se développent sur le cuir chevelu.