Difficile de rester assis si longtemps au même endroit. Il l’est encore  plus lorsqu’on est entouré de centaines d’inconnus dans un espace assez restreint. Un vol long-courrier est ce qu’il y a de plus ennuyant, mais pas toujours. Le trajet Paris-Tananarive fait environ 11 heures de vol. Pour arriver à l’île paradisiaque de Madagascar avec un esprit et un physique frais, découvrez comment appréhender au mieux votre vol long-courrier.

Habillez-vous adéquatement

Pensez d’abord à votre confort, ce n’est pas la peine de sortir vos plus beaux habits si c’est pour passer 11 heures dans un avion. Madagascar est un pays tropical où la chaleur est parfois à son comble. Prévoyez une tenue de rechange, idéalement en coton pour pallier le manque de fraîcheur. En hiver, emportez tout de même une couche supplémentaire car les températures peuvent bien vous surprendre même s’il ne neige pas dans ce pays.

Hydratez-vous

Que ce soit pour un voyage d’affaires, une simple escale ou pour passer des vacances à Madagascar, assurez-vous de mettre une bouteille d’eau dans votre bagage. Bien sûr après le passage du contrôle de sécurité. Le vol va rapidement vous déshydrater alors pensez à laisser une bouteille dans votre sac et une autre à votre place. Vous vous dites surement que cela est encombrant vu qu’il est possible d’avoir de l’eau à bord. Oui, mais pas à volonté, on vous la sert uniquement quand le personnel est disponible et généralement c’est en petite quantité.

Déplacez-vous de temps en temps

A moins que vous ne vouliez vous sentir complètement flasque à destination, pensez à vous lever et à bouger. Rappelez-vous que les risques de développer une phlébite sont plus élevés en altitude, il s’agit d’un facteur non négligeable de l’embolie pulmonaire, parfois mortelle. Pour éviter cela, il suffit de vous lever régulièrement de votre siège, de marcher dans les couloirs, de vous étirer ou bien de vous mettre sur la pointe des pieds. Dans tous les cas, ne soyez pas tenté à rester assis dans le but de finir tous les films proposés par la compagnie.

Fragmentez le vol

C’est sans doute le meilleur moyen pour bien se préparer à ce vol long-courrier. Le principe est simple, au lieu de vous dire que le vol vers Madagascar va durer 11 longues heures, dites vous que 2 seront consacrées au décollage et à l’atterrissage, 2 autres pour le repas, 6 heures pour que vous puissiez dormir, et une heure restante pour vous divertir.