De nombreux métiers exigent de devoir porter l’uniforme quotidiennement sur le lieu de travail. En France, ces métiers sont – comme dans tous les pays bien entendu – les métiers de forces de l’ordre comme la police, la gendarmerie et l’armée, mais aussi les métiers du médical et des secours comme les pompiers, l’ensemble du personnel hospitalier etc. Mais il existe également d’autres métiers comme les serveurs ou les réceptionnistes de certains grands restaurants et hôtels, dans lesquels le port de l’uniforme est une valeur ajoutée à la marque ou au nom de l’enseigne. Mais pourquoi porter des uniformes au travail ?

Le cas des militaires

Quand on pense à un uniforme, dans la majorité des cas on pense à celui porté par les militaires. Le port de l’uniforme est obligatoire dans l’armée et, même s’il n’est pas forcément beau, il permet de transmettre certaines valeurs. Beaucoup de personnes qui s’engagent dans l’armée sont fiers de le porter et pour cause, l’uniforme reflète l’action, l’engagement et l’appartenance à une nouvelle force. Une personne qui le porte, après une formation initiale, devient un soldat du pays.

Porter l’uniforme, c’est appartenir de manière ostentatoire à une communauté, à un corps, à un groupe. Bien avant les détails et les traits d’une personnalité, l’uniforme met en valeur l’engagement et la volonté de servir une cause. Les uniformes des militaires sont souvent similaires dans les différents pays: un treillis militaire, des rangers comme chaussures, et parfois un képi. Mais ils apportent toujours les mêmes valeurs : la solidarité, la cohésion de groupe, et le respect.

Dans d’autres métiers

Dans un réseau de franchise, il est également possible d’instaurer le port de l’uniforme pour de nombreuses raisons diverses. En effet le succès d’un tel réseau peut souvent être lié à sa visibilité. C’est parfois ce qui va créer son identité. La tenue vestimentaire des employés peut ainsi jouer une grande importance. Cela permet de soumettre les salariés aux règles et aux procédures du concept. Comment alors imposer le port d’une tenue de travail ? Dans tous les cas, il faudra que ce « dress code » soit mentionné dans le règlement intérieur que l’employé devra signer avant de commencer. L’employeur doit aussi pouvoir expliquer ce que cet uniforme représente pour la société pour que le salarié puisse comprendre et partager les valeurs de l’entreprise. C’est de cette manière qu’un employé pourra s’investir pleinement et s’impliquer dans son travail.