L’élagage est une technique consistant à orienter ou limiter le développement d’un arbre en coupant minutieusement les branches. L’élagueur est la personne qui réalise l’élagage en effectuant des coupes dans le but de redonner une seconde vie à l’arbre et de permettre sa croissance en contrôlant sa taille et son envergure. Pour les arbres qui sont dédiés au commerce, pratiquer l’élagage permet d’augmenter leur rentabilité. L’optimisation de l’arbre est donc ce que l’on recherche dans la pratique de l’élagage, mais combien y a-t-il de types d’élagage et qu’est-ce qui différencie chaque type d’élagage.

Les différents types d’élagage

Trois types d’élagage existe à savoir l’élagage sylvicole, l’élagage fruitier et enfin l’élagage ornemental

L’élagage sylvicole

Type d’élagage destiné aux bois de service ou aux bois de travail qui sont des bois qui seront consacrés à des utilisations autres que le chauffage. La technique consiste à tailler les branches des arbres afin d’en obtenir le moins de rameaux possible lors de sa pousse.  En effet, les bois de service ainsi que les bois de travail sont destinés à des constructions ou à une utilisation dans les industries. Avoir un arbre avec le moins de rameaux possible est donc nécessaire pour ne pas augmenter le cout de revient de l’arbre avec des prestations d’ébranchage en plus. L’élagage sylvicole consiste donc à couper les branches de l’arbre dans le but de former des nœuds à chaque pousse des branches et de dévaluer ainsi la valeur de l’arbre.

L’élagage fruitier

Type d’élagage destiné aux arbres fruitiers. La technique de taille des branches permet alors d’optimiser la production de l’arbre, en veillant à ce que l’arbre produise plus de fruits que de branche de bois. En effet, un arbre qui grandit trop sans élagage a tendance à plus produire de rameaux de bois que de fruit d’où la nécessité de pratiquer un élagage spécifique afin de contrôler le développement de l’arbre et faire ainsi qu’il produit plus de fruits que de bois. Par contre, comme toute chose dans la vie, le juste milieu est à trouver entre la bonne proportion de production de bois et de fruit, car un arbre qui produit trop de fruits et très peu de bois risque d’affaiblir l’arbre, car toute la sève qui est vitale au bon développement de l’arbre se sera  retrouvée dans les fruits. Sans cet équilibre, l’arbre se fragilise et risque de s’éteindre peu à peu. De telles pratiques sont à limiter sur les arbres moins âgés, car pour bien grandir les jeunes arbres ont besoin de beaucoup de branche pour prendre de l’ampleur et durer dans le temps.

L’élagage ornemental

Type d’élagage qui se pratique le plus souvent dans les grandes villes qui possèdent des espaces verts qui sont entretenus régulièrement. Elle consiste alors à faire fondre l’arbre dans l’environnement qui l’entoure, à le faire correspondre aux exigences architecturales de la ville en matière d’arbre. En effet, les villes de nos jours pour donner une image d’ordre et d’harmonie, adopte un style architectural unique pour la ville que ce soit pour les maisons, le type de toiture ou encore la disposition de ses espaces verts d’où la nécessité d’une intervention d’un élagueur pour effectuer la coupe ornementale afin de correspondre le développement de l’arbre aux exigences de la ville. La coupe de l’arbre dans ce type d’élagage doit respecter un cycle d’intervention pour optimiser la coupe au maximum afin d’optimiser la pousse des branches et la santé de l’arbre. Ainsi, pour que le travail apporte un meilleur résultat, il est nécessaire d’effectuer l’élagage durant la phase de repos végétatif de l’arbre. Pour ce faire, il est mieux de  faire appel à un professionnel tel que l’entreprise d’élagage d’arbre 77.