La téléassistance donne la possibilité aux personnes âgées, ou souffrant de pathologies handicapantes, de résider dans l’environnement familier de leur domicile. Un dispositif de vigilance sécurisant pour ses utilisateurs et pour leur entourage…

La téléassistance mobile : qu’est-ce que c’est ?

La téléassistance mobile s’adresse aux individus en situation de vulnérabilité souhaitant conserver leur autonomie, tels que les personnes âgées, handicapées, et hospitalisées dans leur logement. Ce dispositif permet à ces personnes d’alerter en cas d’urgence des proches ou un service d’assistance disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. On dénombre deux types de téléassistance mobile : la téléassistance active et celle par géolocalisation.

La téléassistance active

Cette dernière nécessite l’installation par un professionnel des éléments suivants :

– Un émetteur-récepteur central.
– Plusieurs détecteurs de mouvements sans fil.
– Un détecteur d’ouverture-fermeture de la porte d’entrée.

Ces dispositifs sont installés dans les différentes pièces du domicile de la personne concernée. Le système enregistre et analyse l’activité de cette dernière, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. En cas d’anomalie, une alarme alerte automatiquement les proches ou le service d’assistance du bénéficiaire. Elle peut aussi être activée manuellement, si besoin est. La téléassistance active offre deux avantages. D’une part, elle n’exige pas de s’équiper en permanence d’un dispositif spécial. D’autre part, l’activation de son alarme n’est pas manuelle mais automatique.

La téléassistance par géolocalisation

Elle se présente sous la forme d’un bracelet ou d’un médaillon équipé d’un traceur GPS. Ce système permet à l’utilisateur d’évoluer librement dans un périmètre de sécurité (foyer + extérieur) préalablement défini. Dès que le porteur chute, sort de la zone de sécurité ou active son dispositif, ses coordonnées géographiques sont directement localisées à distance.

Ces dispositifs de géolocalisation peuvent prendre la forme :

– d’une balise ou d’un traceur GPS liés via SMS au téléphone portable d’un aidant qui peut suivre ses mouvements à distance sur une carte virtuelle.
– d’un téléphone portable pourvu d’un système GPS et d’un interrupteur permettant d’activer manuellement une alerte d’urgence envoyée au téléphone portable d’un aidant.

Un coût à prendre en compte…

La téléassistance mobile coûte nettement plus cher qu’une téléassistance traditionnelle.L’abonnement à une téléassistance active (outre son installation entre 20 et 60 euros) est d’environ 50 euros par mois. Il inclut entre autres : un boîtier émetteur-récepteur, un détecteur de mouvements, un détecteur d’ouverture-fermeture de la porte d’entrée du domicile, ainsi que les services d’assistance de l’abonné. Le coût des équipements d’une téléassistance par géolocalisation est d’environ 250 euros pour un traceur et de 200 à 350 euros pour une balise.

…Mais des aides disponibles !

La téléassistance mobile permet l’obtention de certaines aides fiscales. Si son bénéficiaire est exonéré d’impôts, un crédit d’impôt lui est accordé. Si en revanche, il paye des impôts, il bénéficie d’un abattement de la part du fisc correspondant à la moitié de son abonnement. Parmi les autres types d’aides, on retiendra : celles des communes ou conseils départementaux, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), ainsi que la Prestation de Compensation du Handicap (PCH).