Pour évoluer dans une carrière, il est parfois nécessaire d’acquérir de nouvelles compétences ou d’améliorer celles que l’on possède déjà. C’est à cela que sert la formation continue, créée pour les adultes actifs qui souhaitent s’adapter au contexte moderne (les nouvelles technologies et techniques de travail…) ou se reconvertir dans un secteur professionnel différent.
La formation continue est notamment très utilisée dans le milieu paramédical. La raison ? L’attractivité de ce secteur, qui regroupe un grand nombre de fonctions (médicales, sociales, administratives…) ainsi que des opportunités de carrière.

La formation continue dans le paramédical : un choix d’avenir

Intégration et financement

Pour accéder à une formation continue, la solution la plus commune reste d’en faire la demande auprès de son employeur. Dans certains cas, c’est même l’entreprise qui, dans sa politique d’évolution de carrière, propose cette formation à ses salariés.

Dans le cas des travailleurs indépendants, la formation peut être financée par l’Etat en contrepartie de leur contribution à la formation professionnelle (CFP).

En ce qui concerne les demandeurs d’emploi, c’est à un organisme local, ou à Pôle emploi directement, qu’ils doivent s’adresser pour être totalement, ou partiellement, financés durant leurs futures études.

Déroulement

En fonction de sa situation familiale, professionnelle, financière, il est possible de choisir parmi plusieurs types de contrat d’enseignement, avec chacun leurs avantages et leurs inconvénients :

  • la formation en alternance
  • le contrat d’apprentissage
  • la validation des acquis de l’expérience

Ces trois types d’enseignement sont accessibles en présentiel dans un centre de formation et à distance via les plateformes en ligne comme le CNED.

Débouchés

Les formations continues peuvent être qualifiantes, diplômantes et de tous niveaux scolaires. C’est pour cette raison que, dans le paramédical surtout, elles offrent un nombre impressionnant de débouchés professionnels :

  • infirmier
  • aide-soignant
  • auxiliaire de puériculture
  • secrétaire médical
  • orthophoniste
  • kinésithérapeute
  • ambulancier

Un exemple de formation continue attractive : la kinésithérapie

Secteur en expansion et en perpétuelle évolution, la kinésithérapie offre un large spectre de formations, tant au niveau de l’apprentissage concret du métier, que des compétences secondaires et spécialités (prévention, sport, éducation) à acquérir.

Avec un matériel technique toujours plus innovant, des méthodes de plus en plus efficaces, c’est un métier qui demande une grande capacité d’adaptation et le goût de la connaissance. Et, peut importe votre situation (salarié ou libéral), c’est un métier aux possibilités d’évolution intéressantes, d’où son attractivité auprès de certains.

Malgré tout, le facteur concurrentiel y reste prépondérant, d’où l’importance de se former tout au long de sa carrière.