Le tadelakt est un enduit à la chaux brillant et imperméable. Il est utilisé en intérieur comme en extérieur et s’adapte à tous les styles de décoration. Plus chic et moins brut que le béton ciré, il apporte de la chaleur et de la douceur à une pièce avec une touche d’élégance et de style. Composition ? Pose ? Entretien ? Nous vous éclairons sur cet enduit pas comme les autres, à travers cet article.

Qu’est-ce que c’est ?

Le tadelakt est venu tout droit du Maroc. C’est l’enduit traditionnel des hammams, salles de bains des ryads et des palais marocains. Apprécié pour son imperméabilité, il était aussi utilisé pour la confection de poteries et de jarres. Il est composé d’une chaux teintée avec des pigments naturels et polie à l’aide de galets pour lui donner un aspect lisse et brillant. Aujourd’hui, le tadelakt s’est modernisé. On le compose souvent d’un mélange de chaux et de poudre de marbre qu’on polit à la taloche. On aime l’utiliser pour son côté traditionnel et chaleureux.

Quels sont ses avantages ?

En plus d’être esthétique, le tadelakt est un matériau écologique et antibactérien grâce aux vertus fongicides et bactéricides de la chaux. Son taux d’humidité élevé  permet d’éviter les problèmes de moisissure, de cloques de peinture, etc. Le tadelakt offre aussi une grande diversité de couleurs et dispose de finitions différentes suivant l’aspect souhaité : le savon noir pour un aspect brillant, la cire satinée pour un rendu discret et la cire éclat argent pour un voile métallisé. C’est également un matériau durable, il peut durer plusieurs dizaines d’années à condition d’être bien entretenu.

Son utilisation

Cet enduit à la chaux est souvent utilisé dans la réalisation de vasques de salles de bains, des murs de douche ou encore des baignoires. Du fait que c’est un matériau imperméable, il est idéal pour les pièces d’eau mais peut tout à fait être utilisé dans des pièces sèches. On peut l’appliquer sur tous types de support mais aussi au mur et au plafond. Le tadelakt offre une possibilité infinie de réalisations. Il suffit de faire preuve d’imagination.

Sa pose

La pose du tadelakt demande un savoir-faire pointu et d’une bonne technique. Tout d’abord, le support doit être parfaitement nettoyé et préparé. On doit ensuite appliquer une sous-couche pour assurer une bonne adhérence du tadelakt. À l’aide d’une taloche ou d’une spatule, on l’applique en faisant un arc de cercle. Une fois fini, on laisse sécher jusqu’au lendemain et en rajoute une deuxième couche bien plus épaisse que la première. Il faut ensuite le sécher à nouveau et le polir pour lui donner un aspect lisse et brillant. Enfin, il faut traiter l’enduit avec une couche de cire pour l’imperméabiliser et le solidifier. Pour profiter d’un beau résultat, il est fortement recommandé de faire appel à une entreprise de peinture professionnelle.

Son entretien

Le tadelakt est un matériau facile à entretenir. On le nettoie à l’eau savonneuse. Évitez, par contre, les produits détergents comme les poudres à récurer qui risquent de rayer l’enduit et de l’endommager. Le mieux est d’utiliser un savon noir dilué dans de l’eau et de passer à l’éponge.