C’est officiel ! On vient de passer à l’heure d’hiver. Cela implique que l’on doit changer les paramètres des montres ; S’habituer à un nouveau fuseau horaire ; et pour les amateurs d’équitation, il faut prévenir la gale de boue cheval. En effet, c’est durant cette période que les risques d’attraper cette infection sont plus grands. La raison ? Le trop-plein d’humidité dans l’air. Heureusement, il est possible de prévenir et traiter la maladie avant d’être victime d’une surinfection.

Prévenir la gale de boue cheval : comment faire ?

Rappelons que la gale de boue cheval est une maladie de la peau qui touche uniquement les chevaux. Elle n’est pas contagieuse, mais peut causer de l’inconfort à l’animal. Sans compter qu’elle laisse des traces sur l’épiderme qui ne partiront peut-être pas.

La qualité de l’environnement de l’animal impacte grandement dans ses chances d’attraper ou non la bactérie à la base de cette pathologie. C’est la raison pour laquelle la première étape afin de l’éviter est de nettoyer les boxes. Selon les experts, les chevaux dans des boxes vivant à proximité sont des cas plus à risque que les autres.

Vous avez mis du sable dans le box de votre cheval ? Sachez que ce sont ce que les professionnels en la matière appellent des agents irritants. De plus, il garde l’humidité, ce qui favorisera la prolifération de la bactérie. Il est de mise de nettoyer la cage.

Dans l’idéal, préférez-les enclos à cheval avec des pâturages naturels. Néanmoins, pour leur confort, vous devez avoir un grand jardin pour ce faire. Comme le budget n’est pas le même pour tout le monde, imposer la création d’une telle infrastructure semble être malvenu.

Des traitements disponibles en ligne

Votre cheval présente déjà des crevasses et des croutes sur l’épiderme ? Il est déjà atteint par la maladie. Il est préférable de le traiter avant que l’infection ne s’aggrave. La première étape pour ce faire est de couper l’écrin du cheval sur la zone infectée. Cela facilitera la cicatrisation et aussi l’accès à la partie de la peau à traiter.

Nettoyez cet endroit avec un savon aseptisé et séchez-la avec une serviette propre. Évitez surtout de retirer les croutes, même si cela semble tentant. La démarche pourrait aggraver la situation plus qu’autre chose.

Vous avez envie que la cicatrisation se passe plus vite ? Il existe sur le marché, ou auprès des boutiques en ligne spécialisées, un baume pour la gale de boue cheval. Il suffit d’en étaler sur la zone infectée une fois l’avoir nettoyé et sécher. Fait d’ingrédients gras, ce produit hydrate la peau, ce qui apporte un certain confort à l’animal et met fin à l’irritation. Il traite localement l’épiderme pour enlever naturellement les croutes et accélérer la formation d’une nouvelle peau. En quelques semaines, votre animal sera de nouveau sur pied.

En fonction de votre prestataire, les soins seront plus ou moins modiques. Néanmoins, il est préférable d’en avoir tout un stock pour pallier à d’autres cas avant la fin de l’hiver. Plus vite vous prendrez en charge l’infection, mieux ce sera pour l’animal.