Une hausse du salaire des cadres serait à prévoir pour 2018. En effet, une enquête sur le marché du travail révèle une pénurie dans certains domaines, entraînant une escalade des rémunérations ainsi qu’un turnover plus accentué. Les secteurs les plus touchés sont le conseil, le retail et la finance.

Manque de candidats qualifiés

La rareté des candidats est la principale cause de cette hausse. C’est parce que beaucoup de sociétés ont entrepris de nouvelles activités visant de nouveaux marchés, au point de rencontrer des problèmes de recrutement.

Les profils recherchés pour certains secteurs s’avèrent très rares, d’où la proposition de salaires plus élevés pour attirer les candidats. Ces derniers tendent d’ailleurs à demander des augmentations importantes en guise de compensation pour les rémunérations restées basses sur plusieurs années. Ainsi, 28 % des cadres attendent une hausse d’au moins 7 % de leur rétribution en 2018.

L’informatique, secteur très dynamique

C’est surtout le secteur de l’informatique et des technologies de l’information qui témoigne d’une grande vitalité, créant de nombreux emplois.

Les profils les plus recherchés sont liés à la sécurité informatique et la data. Ainsi, bon nombre d’entreprises proposent des postes relatifs à ces domaines, et cela devrait se poursuivre compte tenu de l’importance de la sécurité face aux problèmes techniques.

La pénurie de talents va même s’accentuer pendant plusieurs années jusqu’à ce que de nouveaux professionnels intègrent le marché du travail.

L’immobilier continue à se développer

L’immobilier et la construction se sont également révélés très dynamiques en 2017. Le recrutement de promoteur résidentiel a été particulièrement important, et les promoteurs immobiliers en général ont bénéficié d’une augmentation d’au moins 10 % à 15 %.

Le secteur de la construction s’est déchaîné, témoignant d’une forte demande de candidats et devenant un important pourvoyeur d’emplois. La tendance devrait se poursuivre en 2018, surtout avec un meilleur contexte économique, ainsi que la présence de grands chantiers comme le Grand Paris et les Jeux olympiques de 2024. Les spécialistes en maîtrise d’œuvre, conception et réalisation seront fortement recherchés.

Les consultants de plus en plus demandés

Concernant le domaine du conseil, son développement est en grande partie dû aux dispositions légales qui incitent les entreprises à faire appel à des experts dans le cadre de leur transformation.

Ainsi, les modifications au niveau du Code du travail ainsi que le nombre croissant des normes à respecter nécessitent l’intervention de spécialistes en droit social, gestion de risques et conformité.

Les consultants en intelligence artificielle, big data et machine learning seront particulièrement sollicités en 2018. Les cabinets de recrutement recherchent des profils expérimentés et plus scientifiques, entraînant une hausse des salaires, mais aussi une rémunération supérieure (jusqu’à 20%) aux autres secteurs.

À la recherche d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée

Outre la rémunération, d’autres éléments entrent aujourd’hui en compte, dont l’équilibre vie professionnelle/vie privée, le management appliqué.

Les cadres se montrent très favorables au télétravail qui règle les problèmes de transport, de logement dans les villes, l’augmentation du coût de ces derniers s’avérant parfois supérieure à celle des salaires. Par ailleurs, les technologies de la communication sont devenues moins chères. Le travail à distance pourrait aussi être de meilleure qualité. Ces différents critères entreront désormais en ligne de compte dans la politique de recrutement.