Une fois qu’on y a gouté, on ne peut plus s’en privé : le maquillage semi permanent est devenu un phénomène à la mode. Le domaine de la beauté est sans cesse en quête de perfection. Et les femmes veulent à tout prix être belles en toute circonstance. Que ce cache derrière cette technique semi permanente ? Avant de se lancer, mieux vaut en savoir un peu plus.

Les points intéressants du maquillage semi permanent

Le maquillage semi permanent fait partie de ce qu’on appelle la nouvelle technologie de pigmentation. D’ailleurs c’est un domaine qui est sans cesse en évolution. Si vous en avez marre de passer 15 minutes chaque jour devant votre miroir pour obtenir un résultat acceptable avec votre ligne de sourcil clairsemée, ou plus ou moins inexistante. Cette technique vous correspond.

Pour ce faire, l’esthéticienne en charge de vous le façonner fait d’abord une projection au pinceau avec le pigment choisi. Cette technique qu’on appelle essai vous permet de vous projeter et d’apporter les corrections nécessaires. L’essai vous donnera une idée précise, hyperréaliste ou sophistiquée selon votre commande spéciale. Mais avant cela, une première consultation est indispensable afin de déterminer si la personne intéressée n’est allergique à aucun des produits. Les femmes enceintes ne doivent pas faire cette technique.

Les sourcils son les plus fait par cette méthode. Cependant, il existe d’autre possibilité comme on l’a mentionnée précédemment. Pour le cas du sourcil, il permet de corriger, intensifier les lignes ou dessiner l’inexistante. Le cout s’élève entre 340 à 390 euros chez un professionnel. On peut également ourler le contour de ses lèvres avec 330 euros ou avoir un maquillage complet des yeux entre 165 et 175 euros.

Tout ce qu’on peut faire avec le maquillage semi permanent

Dessiner les lignes de sourcils, intensifier et donner du caractère à votre regard, mettre en valeur votre visage… Voici quelques idées qui sont proposées par le maquillage semi permanent. C’est également ce qu’on appelle pigmentation esthétique, et elle fonctionne comme le tatouage. La seule différence est que généralement on utilise des pigmentations naturelles qui s’estompent avec le temps d’où la précision semi permanente. Les pigments sont insérés sur les couches superficielles de la peau.

En termes de tenue, elle varie d’une personne à l’autre et du type de couleur choisie ainsi que son intensité. Si vous avez des défenses immunitaires assez féroces, les pigments ont du mal à résister. En moyenne, le maquillage semi permanent, dure deux ans. La couleur devient de plus en plus fade au cours du temps. Pour garder la même qualité, il suffit de faire des retouches tous les 6 mois ou selon vos besoins. Les cas d’allergie sont rares mais existantes, c’est pour cela que c’est toujours important de faire des tests avant.